Trouver les premiers sponsors de votre newsletter

Vous avez réussi à faire grandir une newsletter comptant maintenant quelques milliers d'abonnés. Mais écrire votre newsletter et l'envoyer vous coûte du temps et de l'argent. Vous avez donc pensé à chercher des sponsors. Mais pourquoi vous sponsoriserait-on et comment s'y prendre ?

Avant-propos : qui suis-je ?

Qu'y suis-je pour vous parler de newsletter et de sponsor ? Je m'appelle Carl Chenet, entrepreneur, et je suis le créateur d'une newsletter, le Courrier du hacker, créée il y a plus de deux ans, qui a publié 136 numéros et approche des 3000 abonnés. La newsletter a été sponsorisée à ce jour par 5 sponsors différents, certains s'engageant pour plusieurs semaines. La suite de cet article présente des éléments issus de cette expérience personnelle.

Pourquoi sponsoriserait-on votre newsletter ?

La réponse est simple : vous commencez à rassembler un public important, par exemple dans une niche particulière ou autour d'un sujet particulier. Vous êtes un nouveau média grandissant de cette niche et pour les sponsors intéressés par cette niche, c'est précieux. Ils peuvent en effet vouloir recruter dans cette niche, communiquer au sujet de leur existence auprès de cette niche ou encore présenter un produit dédié à cette niche.

Vous êtes prêt à être sponsorisé, mais comment faire ?

La réponse paraît ridiculement simple, mais pour l'avoir fait avant vous, croyez-moi : il suffit d'en parler à votre public. Tout simplement.

Cela ne viendra bien sûr pas du jour au lendemain, à votre première communication sur le sujet. Il va falloir en parler régulièrement, par exemple dans l'édito de votre newsletter. Vous pouvez aussi mentionner cette recherche de sponsors sur les réseaux sociaux de votre newsletter, par exemple une fois par semaine.

Une page dédiée au sponsoring

Le premier réflexe que l'on a quand on veut être sponsorisé, c'est commencer à rédiger une page dédiée au futur sponsor. C'est à la fois une bonne et une mauvaise idée. Mauvaise idée, car votre sponsor ne la lira sûrement jamais de lui-même. Il préfèrera le plus souvent vous contacter directement et vous demandera de lui expliquer le principe. C'est en tout cas mon expérience sur les 5 sponsors qui ont sponsorisé ma newsletter.

Bonne néanmoins, car vous allez pouvoir y déposer certains éléments que vous pourrez lui communiquer, évitant de les chercher à chaque fois. Vous pouvez jeter un oeil à celle de ma newsletter. J'y ai aussi mis un bouton de paiement Paypal dont la plupart des sponsors se sont servis.

Et l'élément le plus important peut-être : l'e-mail de contact pour le sponsoring.

LA question : combien demander au sponsor ?

Je serai direct : il n'y a pas de réponse précise à cette question. Beaucoup de facteurs entrent en compte : la taille de votre newsletter et donc l'impact qu'elle peut avoir sur votre sponsor. Le taux d'ouverture, car avoir 10000 abonnés et seulement 1% des abonnés qui la consultent est bien sûr moins intéressant que d'avoir 4000 abonnés avec un taux d'ouverture de 50%.

Et il y a bien sûr un facteur moins tangible, c'est la recommandation qui a fait venir à vous le sponsor. S'il vous contacte, c'est qu'il est déjà intéressé. Vous n'avez qu'à le rassurer. Vous n'avez pas vraiment besoin de vous survendre. Et surtout pas à vous brader.

Une chose est sûre : ne partez pas de trop bas. Vos sponsors sont des entreprises, ne vous vendez pas trop peu cher. Commencez par exemple à 100€HT et n'en démordez pas. Pensez aussi que vous ne trouverez pas des sponsors chaque semaine (sauf si vous êtes très bons en marketing bien sûr !). Il faut donc que chaque sponsor vous aide à amortir vos coûts sur plusieurs mois.

Je facture personnellement 100€ pour 1000 abonnés. C'est un prix complètement arbitraire, mais ça me motive ainsi à continuer et à faire grandir la newsletter.

Conclusion

J'espère que ces quelques éléments vous aideront à trouver votre premier sponsor. Ils sont bien sûr basés sur mon expérience personnelle, donc peut-être non applicables à votre situation. Mais je pense qu'ils couvrent de nombreuses questions que j'ai pu voir passer sur les forums de créateurs de newsletters et d'entrepreneurs, des questions récurrentes qui méritaient donc un billet qui tentent de répondre à la plupart.

Je suis disponible dans les commentaires pour en discuter ou sur les réseaux sociaux(Twitter, Mastodon). Et bien sûr si vous avez apprécié l'article, n'hésitez pas à le partager.

Quelques liens pour finir

L'auteur

Le Courrier du hacker

Traduction

Cet article est traduit en anglais sur le blog de l'auteur.

Avatar
carlchenet
7 months